Les hydrolats


Dans la technique de distillation à la vapeur d’eau, une grande partie des substances étheriques se condensent et constituent les huiles essentielles. Cependant, un certain nombre d’éléments restent en suspension dans l’eau ayant traversé l’alambic et servi à l'extraction des molécules odorantes.

 

C’est cette eau maturée, filtrée, chargée du parfum et des substances intimes des plantes qui va constituer l’hydrolat.

 

En fonction de la plante dont ils dérivent, les hydrolats ont les propriétés suivantes: détoxifiantes - cicatrisantes et désinfectantes - désodorisantes - harmonisantes - apaisantes et adoucissantes.

 

Reconnus pour leurs vertus depuis plusieurs siècles, les hydrolats sont très doux pour la peau et les muqueuses et sont donc indiqués de manière générale pour l’hygiène corporelle.

 

Les hydrolats ne présentent aucune toxicité et peuvent être utilisés en soins externes quotidiens ou par voie orale: pour la peau et les cheveux, en boisson, pour la cuisine et le ménage, ainsi qu’en diffusion.

 

Notre gamme d’hydrolats provient de nos distillateurs suivants:

  • Philippe Fraisse et Françoise Quattrone, établis dans le nord de l’Ardèche, avec lesquels nous entretenons des contacts réguliers,
  • François Oulmont - Rosessences - établi à Grasse (hydrolat de fleurs d'Oranger),
  • Cembra, distillerie mobile suisse travaillant uniquement avec des plantes locales (hydrolats de Mélèze et d'Arole).

 

Conservation: stocker les hydrolats à l'abri de la lumière et des variations de températures.