L'Herboristerie Ariès SA se réjouit de vous présenter sa nouvelle gamme de produits.

 

Vous trouverez désormais dans notre assortiment 25 macérats mères glycérinés de bourgeons des laboratoires Helpac, distillerie de Saint-Hilaire. Cette entreprise a choisi de s'installer il y a plus de 25 ans dans le cœur de l'Auvergne, dans le Parc Naturel régional de Livradois-Forez.

 

Les bourgeons sont récoltés un à un avec un soin extrême, par un réseau de cueilleurs locaux, respectueux de l'environnement. Ils proviennent exclusivement de zones de montagne. Un contrôle Ecocert vient certifier la qualité des sites de cueillette. Les bourgeons sont mis à macérer pendant plusieurs semaines, dans trois solvants: eau, alcool, glycérine végétale. Puis ils sont filtrés et mis en flacons.

 

Bien que petit à l'échelle de la plante, le bourgeon contient toute la potentialité de l'arbre et de la plante en devenir.

 

La Gemmothérapie est la thérapie par les bourgeons, des tissus embryonnaires végétaux en croissance, présentant une zone méristématique où les cellules indifférenciées se multiplient très rapidement.

 

Il est intéressant d'approcher le terme "bourgeon" du point de vue étymologique et symbolique. Bourgeon vient du latin "gemmae" qui signifie pierre précieuse aussi bien que bourgeon. Comme la pierre, le bourgeon a une période minérale hivernale durant laquelle il attend le printemps: véritable château fort végétal, sa vie organique est ralentie pendant 9 mois et il éclot au grand jour à la belle saison en une magnifique gerbe d'énergie.

 

Des forces qui permettront des actions stimulantes, régénérantes et drainantes sur l'organisme humain.

 

Utilisation

La Gemmothérapie s'utilise par voie orale, à raison de 10 à 15 gouttes/jour, en dilution dans un petit verre d'eau. Il est recommandé de faire des cures de longue durée (2 mois) et de prendre les gouttes 15 minutes avant les repas. Un flacon de 30 ml permet de faire une cure d'un moins environ. Il peut être utile d'associer 2 types de bourgeons en les prenant en alternance à un intervalle d'une semaine.

Issu de l'arbre, le bourgeon nous transmet une part considérable de l'information du règne végétal: le point de convergence entre le monde terrestre et le monde céleste. A travers ses racines profondes, l'arbre reflète son appartenance à la Terre; son élévation parfois colossale le relie au Cosmos, au domaine spirituel.

 

Entre sa formation et son éclosion, le bourgeon subsiste durant environ 9 mois (août à avril), la durée d'une gestation humaine... Il est donc à ramener à la conception, un processus faisant appel à la formation d'idées nouvelles, à l'assemblage de forces et de potentialités concentrées.

 

Le bourgeon met en œuvre la polarité contraction-expansion: la rétraction se manifestant en hiver, lorsque les réserves énergétiques sont condensées, maintenues dans une forme minérale; la croissance s'exprimant essentiellement au printemps, période consacrée de la cueillette des bourgeons!

 

Durant la phase hivernale d'intériorisation, le bourgeon capte l'ambiance de son environnement et amasse les ressources nécessaires pour faire face aux conditions qui se présenteront à lui. Il incarne une faculté d'adaptation remarquable. En hiver, les forces vitales sont figées, mises au repos. Puis, au printemps, le bourgeon se densifie par la remise en circulation de la sève. Apparaît alors l'espoir d'une renaissance. Par analogie, le bourgeon témoignerait ce souffle de renouveau à l'Homme, une amplification de sa vitalité, en le conduisant vers le dévoilement d'un potentiel latent.


Le bourgeon recèle en lui une vitalité maximale, une multitude de substances actives (acides nucléiques, vitamines, minéraux, oligo-éléments, facteurs de croissance, enzyme et sève minérale) qui, pour certaines, disparaîtront lorsque la plante sera arrivée à maturité. Par ailleurs, il rassemble la portée thérapeutique de l'ensemble de ses composantes (feuilles, fleurs, écorce, sève, racines)... le "totum" du végétal dont il est issu!


D'avantage informatifs qu'expressifs, ces tissus embryonnaires sont totipotents. En effet, leurs cellules sont indifférenciées, tout comme le sont les cellules souches humaines. De ce fait, leur pouvoir d'action s'accompagne d'informations très variées. Vus sous cet angle, les bourgeons offrent des possibilités thérapeutiques nombreuses, en laissant à l'Homme le choix s'opérer en lui: par leur nature indéterminée et adaptative, ils mobilisent les ressources dissimulées pour que puisse s'aménager une voie vers la guérison, en définissant un cheminement qui sera propre à chacun. Tout est envisageable puisque rien n'est encore affirmé.


La Gemmothérapie constitue ainsi une approche à la fois puissante et douce, ne forçant pas les résistances édifiées par l'Homme en lui-même. Contrairement à une plante parvenue à l'ultime expression de son essence, qui fournira un Message plus "directif", utile lorsqu'un processus thérapeutique est déjà engagé, la Médecine des bourgeons offrira un élan vital pour réactiver des forces ankylosées, sclérosées, lorsque l'Homme ne sait plus "par quel bout commencer" (action sur la ténacité et la chronicité des troubles).


En résumé, les macérats de bourgeons proposent un éventail de solutions dans lequel l'organisme tout entier pourra puiser à sa guise, en fonction de son stade d'évolution et de ses dispositions, et y trouver une résonance avec son parcours de vie.